Accueil 5 Voyager 5 Équateur : État d’urgence ( Page )
Suite à l’évasion d’une figure du crime organisé, à divers troubles dans les prisons du pays et aux risques de tentatives de déstabilisation des institutions par des bandes criminelles, le Président Noboa a décrété l’état d’urgence le 8 janvier 2024, pour une période de 60 jours. Celui-ci étend les possibilités pour l’armée d’intervenir en appui de la police et suspend ou restreint certains droits, notamment ceux de l’inviolabilité du domicile ou de la correspondance. Un couvre-feu est également mis en place de 23h à 5h sur l’ensemble du territoire national.

Le 9 janvier, le Président Noboa a signé un nouveau décret reconnaissant l’existence d’un conflit armé interne. Plusieurs incidents ont émaillé la journée du 9 janvier à plusieurs endroits du pays, tout spécialement à Guayaquil où des scènes de chaos ont été rapportées.

Dans ces conditions, les Français envisageant un voyage en Equateur dans les prochains jours sont invités à différer leurs projets dans toute la mesure du possible.

 à lire aussi